L'importance de la qualité du développement moteur au cours des premiers mois de la vie

 

 

 Fondation de l'apprentissage

et de la personnalité

 

 

Saviez-vous que de nombreux scientifiques ont mis en évidence la relation entre la qualité du développement moteur au cours des premiers mois de la vie et le développement mental, social, affectif et cognitif de l’enfant ainsi que sa capacité d’apprendre ? Les expériences motrices spontanées précédant la marche seront une base pour les activités futures physiques et cognitives ainsi qu’une véritable fondation pour l’apprentissage, la liberté de mouvement et l’autonomie. Par conséquent, il est important de détecter un problème le plus tôt possible et aussi d'offrir au tout petit en bonne santé des conditions pour qu'il puisse effectuer une grande variété d'expériences au bon moment. 

 

Pour quelle raison accompagner bébé et ses parents?

Rouler, être à plat ventre, ramper, marcher à 4 pattes, s'asseoir... Il arrive que des tout petits en bonne santé ne passent pas par toutes ces étapes. Certains les découvriront par eux-mêmes pendant que d’autres (même en bonne santé) auront besoin d'un accompagnement juste et adapté.

L’attitude des proches peut favoriser ou être un obstacle à l’installation de la motricité car les parents ne sont pas forcément familiarisés avec les étapes qui conduisent vers la marche. Certaines d'entre elles (s'asseoir, marcher...) seront souvent proposées trop tôt car la famille est impatiente de voir leur tout petit progresser. Cela lui plaira également mais le détournera d'autres étapes très importantes comme les retournement, ramper, le 4 pattes. Cela empêchera l'installation des schémas neurologiques qui se rattachent à ces activités de notre espèce humaine.

Accompagnement par la Méthode Feldenkrais et la Méthode Child Space (basée sur la Méthode Feldenkrais)

 

Mieux comprendre et soutenir le développement de son bébé

 

 

 

Déroulement d'une séance parent-enfant:

  • je guide ses mouvements par le toucher: il ne s'agit pas d'un entraînement forcé! Le respect du rythme du bébé est essentiel

 

  • jeu, communication, chansons

 

  • le bébé prend conscience des parties de son corps dans l'espace

 

  • le parent est présent et actif

 

  • le point de départ est constitué par ce que le bébé sait déjà faire puis de nouvelles expériences sont proposées dans le confort

 

  • observation des préférences: certains bébés favorisent certains mouvements toujours du même côté. Durant la séance, il apprend à devenir habile de l'autre côté également.

 

  • valorisation des étapes: avant de soutenir son poids en étant debout puis en marchant, il a besoin d’être confortable sur le dos, à plat ventre, à 4 pattes et dans une grande variété de positions assises. Ses bras doivent être libres pour pouvoir tenir un jouet et jouer dans beaucoup de positions différentes. On souhaite que l’acquisition de ces aptitudes aient lieu au bon moment et en fonction de son propre rythme.

 

  • transitions entre les positions: le bébé apprend à passer d'une position à une autre par lui même (de couché à assis, de assis à 4 pattes, de 4 pattes à debout, etc...). Il peut ainsi choisir son environnement et développe son autonomie.

Bénéfices pour les parents et l'entourage:

Les parents développent des compétences supplémentaires:

  • ils se sensibilisent sur l'importance de la qualité du développement moteur

 

  • ils sont présents et actifs pendant la séance de manière à reproduire certains gestes à la maison

 

  • ils apprennent notamment comment réguler le tonus musculaire de leur tout-petit dans les deux sens, en fonction du besoin de la situation

 

  • ils apprennent comment porter leur tout petit en fonction de son âge 

 

  • ils apprennent à observer, à doser leur aide en le laissant découvrir seul ses possibilités et en l’aidant si cela s’avère nécessaire.

 

  • ils apprennent à créer de bonnes conditions d’apprentissages à la maison

 

  • Les parents ou les futurs parents peuvent suivre des leçons de mouvement du développement afin qu’ils puissent sentir, vivre, revivre ces mouvements fondamentaux et les reconnaître chez leur tout-petit

Bénéfices en cas de:

Troubles musculosquelettiques (atteinte nerfs, tendons, articulatons, muscles, vaisseaux sanguins, ligaments):

  • plagiocéphalie (syndrome de la tête plate)
  • torticolis congénital
  • dysplasie des hanches
  • Spina Bifida (malformation ou défaut de fermeture de la moëlle épinière)
  • Pied Bot
  • Scoliose
  • Blessures

Troubles développementaux :

  • Prématurité
  • Retard de développement (soulever la tête, rouler, 4 pattes, s’asseoir, marcher)
  • Refus du plat ventre
  • Déplacement sur les fesses
  • Marche sur les orteils
  • Hypotonie ou hypertonicité
  • Hypermobilité articulaire (hyperlaxité)
  • Pauvre répertoire de mouvement
  • Difficulté pour marcher, courir, sauter, grimper

Troubles sensoriels :

  • Handicap visuel
  • Difficulté d’auto-régulation
  • Difficultés d’équilibre, de coordination et d’orientation
  • Concentration, attention
  • Difficulté du développement du langage

Besoins spécifiques :

  • Troubles neurologiques
  • Maladies génétiques
  • Troubles métaboliques
  • Paralysie cérébrale
  • Autisme
  • Syndrome de Down